René Trabelsi: lever les obstacles administratifs pour promouvoir le tourisme alternatif

« Il faut revoir certains textes de loi qui bloquent la réalisation les projets de tourisme alternatif se trouvant parfois dans des zones militaires ou agricoles où il est interdit de construire ». C’est l’appel lancé ce mercredi 30 octobre 2019, par René Trabelsi, ministre du tourisme et de l’artisanat.
Le ministre a souligné  lors d’une rencontre organisée à l’Institut des hautes études commerciales à Carthage, que la Tunisie peut devenir l’un des meilleurs pays du tourisme alternatif dans le monde vu la richesse dont elle dispose en zones et sites naturels et touristiques et cela selon le témoignage de spécialistes et de ministres du tourisme de plusieurs pays du monde. Trabelsi soulignera dans ce contexte la volonté de plusieurs investisseurs tunisiens résidant à l’étranger d’investir dans le tourisme alternatif.
Le ministre a fait savoir que son département oeuvre à la consolidation du tourisme alternatif en Tunisie et qui ne peut en aucune manière remplacer le tourisme traditionnel mais qui constitue un acquis pour le pays du moment qu’il attirera une clientèle particulière.

Lire aussi
commentaires
Loading...