Possible dissolution du Conseil municipal de Dhehiba

Huit membres du conseil municipal de Dhehiba, dans le gouvernorat de Tataouine ont présenté une démission collective au gouverneur de la région, estimant qu’il n’existait plus aucune possibilité de travail commun.
Cela intervient après une réunion tenue par le conseil municipal pour examiner la nomination du maire qui succédera à Ali Ameur, qui a présenté sa démission le 7 octobre pour des raisons personnelles. Une démission qui a été acceptée.
N’ayant pas rejoint un accord sur les conditions que doit assurer le futur président du conseil municipal, huit membres ont recouru à l’article 205 du code des collectivités publiques.
La dissolution de ce conseil municipal est par conséquent possible.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...