Législatives : Les résultats préliminaires… en attendant les recours…

Les  élections législatives ont vécu. Troisièmes joutes électorales du genre depuis la révolution de 2011, et les deuxièmes depuis l’adoption de la Constitution de 2014, les législatives 2019 sont venues chambouler le paysage politique national.
Selon l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), 41,3 % des électeurs tunisiens  2.760.217 électeurs ont voté  dimanche 6 octobre courant,soit 41,3% du total des inscrits. Un taux qui dénote de la grande désaffection des tunisiens de la chose politique.
15.737 candidats présents sur 1.572 listes électorales (687 listes partisanes, 722 listes indépendantes et 163 listes de coalition) concourraient dans 33 circonscriptions (27 en Tunisie et 6 à l’étranger), pour siéger à l’ARP, ou comme ils préfèrent être définis, représenter le peuple au Parlement.
Nabil Baffoun, président de l’ISIE, a fait part, dans la conférence de presse pour l’annonce des résultats qui a accusé un lourd retard de plus de deux heures pour des raisons qu’on taira pour laisser libre cours à toutes les interprétations, des taux de participation par tranche d’âge mettant l’accent sur le nombre réduit des jeunes ayant voté.
 Nabil Baffoun a annoncé ensuite que l’Instance a décidé  l’annulation partielle des résultats de la liste 3ich Tounes à la circonscription France 2.
Cette décision s’explique par la suppression de voix de la liste 3ich Tounes pour des publications sponsorisées sur Facebook qui ont eu une incidence tranchante et primordiale sur les électeurs. Ces suppressions ont fait  perdre son siège à 3ich Tounsi au profit de la liste d’Attayar.
Le président de l’ISIE a également annoncé  qu’une décision pareille a été prise à l’encontre de la liste Errahma à Ben Arous. En effet les scores de la liste du président du parti Errahma, Said Jaziri à Ben Arous ont été invalidés.
Cette liste a été annulée pour publicité politique, selon les indications de Baffoun qui a précisé que  Said Jaziri a fait de la publicité politique sur les ondes de sa radio (Radio Coran) durant près de 70 heures pour présenter son programme électoral. Said Jaziri perd ainsi son siège au profit du mouvement Echaâb.
Pour le reste, les résultats préliminaires tels qu’annoncés par l’ISIE n’ont fait que confirmer les sondages sortie des urnes surtout pour les deux partis en t^te du classement avec un plus grand écart au niveau du nombre de sièges (14 sièges entre le premier et le second).
Pour l’heure, des voix commencent à se faire entendre annonçant une rude bataille de recours, surtout que les arguments ne manquent pas.
Attendons pour voir…

Les listes élues au parlement:

  • Ennahdha : 52 sièges
  • Qalb Tounes : 38 sièges
  • Attayar : 22 sièges
  • La Coalition de la Dignité (Al Karama): 21 sièges
  • Parti destourien libre (PDL) : 17 sièges
  • Mouvement Echaâb : 16 sièges
  • Tahya Tounes : 14 sièges
  • Machrouû Tounes : 4 sièges
  • Nidaa Tounes : 3 sièges
  • UPR : 3 sièges
  • Errahma : 3 sièges
  • Al Badil Ettounsi :  3 sièges
  • Afek Tounes :  2 sièges
  • Liste Amal (indépendante) :  2 sièges
  • UDS : 1 siège
  • Front populaire :  1 siège
  • Liste Al Emtiyez :  1 siège
  • Parti socialiste destourien : 1 siège
  • Liste Al Khayr : 1 siège
  • Liste Rabeta Khadhra : 1 siège
  • Liste Roujouû ila Asl : 1 siège
  • Liste des jeunes indépendants : 1 siège
  • Liste citoyenneté et développement : 1 siège
  • Liste Wafa bel Ahd : 1 siège
  • Liste Bathl et Ataâ : 1 siège
  • Liste Kolna Twensa : 1 siège
  • Liste Tayar Mahaba : 1 siège
  • Liste Siliana fi ainina : 1 siège
  • Liste la Voix des agriculteurs : 1 siège
  • Liste 3ich Tounsi : 1 siège
  • Liste Nahnou Houna : 1 siège

Résultats par circonscription électorale
(Manques les tableaux récapitulatifs de Tunis 1 et Tunis 2 que l’Isie a omis d’afficher lors de la conférence de presse). Les deux tableaux ont été ajouté.

Lire aussi
commentaires
Loading...