Les croisiéristes reprennent le chemin de la Tunisie

NPM : de gauche à droite : Stephen Xuereb global ports, René Trabelsi Ministre du tourisme, Elizabetta De Nardo MSC, Nabil Bziouech DG de ONTT

Le port de la Goulette est considéré comme l’une des meilleures escales pour les croisiéristes de la méditerranée. Ses nouveaux acquéreurs en l’occurrence MSC, la 4e compagnie mondiale des croisières et son partenaire Global Ports annoncent  une reprise des croisières sur la Tunisie et des programmes d’investissements. Détails.

René Trabelsi, ministre du tourisme et de l’artisanat a, en présence de  Nabil Bziouech, directeur général de l’Office national du tourisme tunisien, reçu Elizabette De Nardo, vice-présidente de développement des ports au sein de MSC, ainsi que Stephen Xuereb, chef des opérations de Global ports partenaire de MSC.
Les deux entreprises en mode consortium  viennent d’acquérir le port de croisières de la Goulette.
L’entretien a porté sur les moyens d’assurer une reprise des croisières sur la Tunisie après une interruption de plus de quatre ans et sur les opportunités de coopération entre la Tunisie et ce consortium mondial de croisières.
René Trabelsi a mis en relief l’importance du secteur des croisières pour la Tunisie et ses impacts positifs sur l’artisanat et le patrimoine culturel tunisien dont notamment les musées et les sites archéologiques.
Il a souligné que, en collaboration avec le ministère des affaires culturelles, un programme de diversification des circuits touristiques et culturels sera proposé aux croisiéristes dont essentiellement le site d’Oudhna à 25 kms au sud de Tunis.
Pour leur part les responsables de MSC et Global ports ont donné un éclairage sur le programme d’investissement du groupe qui tend à améliorer les infrastructures du port de la Goulette. Ils ont indiqué que la reprise de leurs croisières en Tunisie débutera en 2020 d’une manière graduelle pour atteindre une vitesse de croisière en 2021 annonçant dans le même sillage un programme de promotion de la Tunisie en tant que destination de croisières sûre et attrayante.
Il est à noter que le nombre de croisiéristes a atteint en 2010 plus de 930 000 touristes et que cette  activité a, depuis 2014, connu une forte baisse et un arrêt total.

Lire aussi
commentaires
Loading...