Le quartet s’inquiète!

Le quartet, lauréat du prix Nobel de la paix formé de l’UGTT, l’UTICA, le Conseil de l’ordre des avocats et la LTDH s’est réuni au siège de la ,centrale patronale. Il faut dire que ce ne sont plus les mêmes personnes qui avaient réussi la fameuse sortie de cris qui leur a valu le Nobel mais si les têtes ont changé, les institutions sont toujours les mêmes.
Dans un communiqué rendu public suite à sa réunion, le quartet n’a pas caché son inquiétude et sa préoccupation au sujet de la situation du deuxième candidats au second tour de la présidentielle qui se trouve privé de son droit à mener une campagne électorale dans des circonstances normales en mettant l’accent sur la nécessité de respecter la loi électorale et du principe de l’égalité des chances.
Le quartet a, par ailleurs, félicité les élus  pour la confiance placée en eux par les citoyens et citoyennes et n’a pas manqué de  souligner l’existence de violations et d’abus au cours du premier tour de la présidentielle et lors des élections législatives. Il en appellera à  l’ISIE pour prendre les mesures nécessaires à cet effet.
Noureddine Taboubi (UGTT), Samir Majoul (UTICA), Brahim Bouderbala (Ordre des avocats) et Jamel Msallem (LTDH), sont les nouveaux membres de ce quartet, ont pris part  à cette réunion. Ce sont les nouvelles chefs de file de l’ancien quartet.

Lire aussi
commentaires
Loading...