« La composition du conseil de la presse bientôt dévoilée », annonce Zahar

Bghouri : "les dérapages doivent être réglés au sein des médias eux-mêmes"

Le siège du Syndicat national des journalistes tunisiens a abrité ce matin du mardi 22 octobre une conférence de presse au cours de laquelle a été dévoilé le contenu du rapport fait par l’observatoire sur les agressions faites aux journalistes et à la liberté de la presse au cours du processus électoral.
Neji Bghouri, président du SNJT a mis l’accent lors de son intervention sur la tension qui marque les relations entre les journalistes et une partie de la population cible et la campagne menée contre certains médias et les  menaces à l’encontre des journalistes.
Bghouri relèvera toutefois  certains dérapages de la part des chroniqueurs de manière exagérée dans certains cas et allant jusqu’à porter atteinte à certains candidats. Il précisera que la solution ne réside pas dans les menaces et les insultes mais le traitement se fait au sein même des médias.
De son côté, Taïeb Zahar, président de la fédération tunisienne des directeurs de journaux a annoncé que les partenaires  sont parvenus à choisir un comité consensuel pour le conseil de presse dont la composition et le siège seront annoncés incessamment.
Taïeb Zahar a souligné que ce comité œuvrera à réduire les violations sur la scène médiatique. Le président de la FTDJ a indiqué que les journalistes et les entreprises de presse sont en danger du fait des menaces qui pèsent sur la liberté d’expression et de presse.

Lire aussi
commentaires
Loading...