Kais Saied: Je suis le grand perdant et je ne suis pas responsable de l’absence de l’égalité des chances

Le candidat au second tour de l’élection présidentielle anticipée Kais Saied a affirmé lundi 30 septembre 2019 qu’il n’assume aucune responsabilité face à l’absence du principe de l’égalité des chances lors du processus électoral en référence à l’affaire d’incarcération de son rival Nabil Karoui. Dans ce contexte, Kais Saied qui s’exprimait au micro de la chaîne Al Jazeera en marge d’une réunion avec les membres du conseil des élections, a affirmé qu’il est aujourd’hui le plus grand perdant et qu’il paye une facture de l’absence de l’égalité des chances beaucoup plus lourde que celle de son rival et ce, contrairement à ce que laissent croire certains médias.

Quant à l’éventuelle mise en cause de la crédibilité du processus électoral, Kais Saied a exclu cette possibilité considérant que la Tunisie ne peut pas être l’otage de la situation ajoutant que toutes les parties devraient assumer pleinement leurs responsabilités dans le cadre de la loi.

Lire aussi
commentaires
Loading...