Jhinaoui exclu d’une audience à Carthage: Samir Abdellah dénonce une immaturité politique

Dans un post publié sur sa page officielle Facebook ce mardi 29 octobre 2019, l’ancien ambassadeur de Tunisie au Liban et membre de la campagne électorale du candidat à la Présidentielle Youssef Chahed, Samir Abdellah a dénoncé les pratiques irresponsables de certains hauts cadres de l’Etat considérant que ces pratiques relèvent de l’immaturité politique de nos dirigeants. Il a dans ce contexte cité plusieurs exemples dont essentiellement l’exclusion par la présidence de la République du ministre des affaires étrangères Khmaies Jhinaoui de l’audience du  chef de l’Etat avec le ministre allemand des affaires étrangères ainsi que le refus par le parti destourien libre de l’invitation une invitation du président de la République.

« Lorsque le ministre des affaires étrangères n’est pas invité à une audience entre le chef de l’Etat et le ministre des affaires étrangères d’un grand pays européen partenaire stratégique de la Tunisie
Lorsque la présidente d’un parti politique refuse une invitation du président de la République
Lorsque le ministre de la défense boycotte les réunions du conseil des ministres
Je suis amené à conclure que le sens de l’Etat se perd chez nous ..
C’est tout simplement de l’immaturité politique.. » peut-on lire dans ledit post.

Lire aussi: Jhinaoui, « persona non grata » au Palais de Carthage ?

Lire aussi
commentaires
Loading...