Gouvernement : l’UGTT n’est pas contre la désignation de Ghannouchi

Une réunion du Bureau exécutif de l’UGTT s’est tenue ce matin et la situation générale du pays et son évolution étaient à son ordre du jour.
En marge de cette réunion, Sami Tahri, secrétaire général adjoint a déclaré à Mosaïque fm que la centrale syndicale n’était pas concernée par le pouvoir pour préserver le rôle régulateur de l’Union. Il a par ailleurs souligné qu’il n’existe pour l’heure aucune rencontre de consultation entre l’UGTT et le parti Ennahdha sur la formation du gouvernement à l’exception de celle au cours de laquelle le secrétaire général de l’UGTT avait demandé d’en activer la constitution.
Si consultation il va y avoir, ce sera dans le cadre des traditions en vigueur en Tunisie et consistant à informer la centrale sur le chef du gouvernement et sur la composition de son équipe particulièrement certains ministres qui ont un rapport direct avec l’UGTT.
Sur un autre plan, Tahri a fait savoir que la centrale syndicale n’est pas contre la nomination de Rached Ghannouchi à la tête du gouvernement. Ce qui importe pour l’UGTT dans sa relation avec le chef du gouvernement qui sera proposé par Ennahdha, c’est son programme et la portée de l’engagement dans le respect des conventions et engagements existant, le sauvetage de l’économie, l’établissement d’un climat social à même de permettre la création de richesse, la préservation de la souveraineté nationale et la réduction de l’endettement.
Sami Tahri s’en prendra aux campagnes de dénigrement visant la centrale syndicale et les journalistes et critiqué l’insinuation du président du conseil de la choura de revenir à un ministère de l’information et aux instructions.
Pour ce qui est du ciblage de la centrale en raison de ses positions, Tahri a fait savoir que ça atteint la diffamation et l’organisation syndicale ne pardonnera pas cela et qu’elle s’adressera à la justice tout en appelant tous ceux qui détiennent les preuves d’une quelconque corruption au sein de l’UGTT de s’adresser à la justice.

Lire aussi
commentaires
Loading...