Depuis sa prison, Nabil Karoui tire à boulets rouges sur Rached Ghannouchi

Le candidat au second tour de la présidentielle anticipée, Nabil Karoui a adressé une lettre à Rached Ghannouchi, président d’Ennahdha, depuis sa cellule de la prison de la Mornaguia.
Par le truchement de cette lettre, publiée mardi soir par son bureau de communication sur sa page officielle Facebook, le président du parti « 9alb Tounes » a tiré à boulets rouges sur le chef du parti islamiste, Rached Ghannouchi.
« Mon maintien en détention vous a laissé croire que je suis en position de faiblesse. Alors, vous m’avez surpris en m’attaquant personnellement, prétendant que vous n’envisagez pas une alliance avec 9alb Tounes pour soupçon de corruption.
Tout ce que je peux vous dire que je refuse catégoriquement toute alliance avec votre parti. Mon emprisonnement pour des raisons connues en est la parfaite preuve. 

Je refuse de m’allier avec vous pour les nombreux soupçons qui pèsent sur votre parti, à savoir le dossier de votre appareil sécuritaire secret impliqué dans les assassinats de Belaïd, Brahmi, Lotfi Naguedh et tous nos sécuritaires, nos soldats et nos civils qui sont tombés en martyr, l’embrigadement des jeunes et leur envoi vers les foyers de tension, l’utilisation de la démocratie et des institutions de l’Etat pour faire passer les amendements du code électoral et l’instrumentalisation de la justice avec vos alliés au pouvoir pour planifier mon arrestation afin de me barrer le chemin vers la magistrature suprême outre l’orchestration d’une campagne de dénigrement à mon encontre« , lit-on dans ladite lettre.

Wejden Jlassi 

 

 

 

Lire aussi
commentaires
Loading...