Charfeddine reviendra-t-il sur sa décision ?

Le staff dirigeant de l’Etoile Sportive du Sahel était samedi soir presque au complet à l’occasion de la réunion consacrée à l’étude de la succession de Ridha Charfeddine qui avait démissionné la veille de la présidence du club.
Mehdi Laâjimi, Fayçal Khelifa, Hamouda Bouazza et Ghazi Ben Othmane étaient là, en plus du vice-président Habib Essayah, pressenti pour assurer la présidence jusqu’au mois de novembre 2020 en vertu des statuts du club.
Le seul membre du comité directeur absent pour des raisons de santé est Ahmed Gafsi.
Ce round de concertations n’a abouti à aucun résultat, les dirigeants présents se donnant rendez-vous lundi 21 ou mardi 22 octobre pour une nouvelle réunion.
On annonce que le comité étoilé va s’employer à convaincre Charfeddine de revenir sur sa décision malgré son affirmation qu’il ne se représentera plus à la présidence de l’association.
D’ailleurs, par le passé, le propriétaire de laboratoire pharmaceutique et homme politique récemment réélu à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) avait plusieurs fois annoncé sa démission (le 26 novembre 2017 dans la foulée des violences qui ont émaillé un match contre l’Espérance Tunis, par exemple). Avant de changer d’avis.
Il invoquait alors régulièrement surtout le manque de soutien des mécènes habituels qui ne tiennent plus leurs engagements, ce qui fait qu’il soit devenu pratiquement le seul recours financier du club pour des charges financières de plus en plus lourdes.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...