Charfeddine annonce: l’AG élective de l’ESS le 16 novembre

Le président démissionnaire de l’Etoile Sportive du Sahel, Ridha Charfeddine a annoncé qu’une assemblée générale élective extraordinaire se tiendra le 16 novembre prochain. Cette annonce a été faite samedi matin lorsqu’un certain nombre de supporters et de joueurs de l’ESS se sont rendus sur les lieux mêmes de l’usine de Charfeddine pour le prier de renoncer à sa démission annoncée le 18 octobre.
« La responsabilité est devenue très lourde à assumer, a-t-il observé devant la délégation qu’il a reçue. Pourtant, je crois n’avoir ménagé aucun effort pour placer l’ESS toujours très haut. J’ai payé huit millions de dinars de mon propre argent durant mon passage à la présidence du club. Dernièrement, des gens m’ont dit que Souleymane Coulibaly va nous coûter très très cher. Pourtant, j’ai tenu bon pour le faire signer, en payant l’argent d’Al Ahly du Caire. L’essentiel reste qu’il s’agit d’un « plus » pour notre équipe de football. Les gens mettent en cause ma contribution financière. Les chiffres sont pourtant là, le bilan financier aussi. J’ai payé toutes les amendes décrétées par la Fédération internationale (FIFA) contre notre club. Il se trouve pourtant toujours des gens qui viennent dire que Charfeddine a été payé doublement. Il y a un bilan financier clair que tout le monde peut consulter. J’ai payé de mon argent tous mes voyages avec l’ESS, que ce soit tout seul ou avec ma famille. Les résultats sont là: rien qu’en football, nous avons remporté six titres en sept saisons et demie. Avouez que ce n’est pas mal. Pourtant, un bilan, ce ne sont pas les titres seulement, c’est aussi l’image du club. Et de ce point de vue, nous avons été exemplaires. Par conséquent, je ne comprends pas les 550 mille personnes qui se sont exprimées sur la toile pour me reprocher ma visite à l’occasion du centenaire de l’EST. Tout cela, juste avant les dernières élections législatives et présidentielles. Il nous reste toutefois beaucoup à faire. Malgré les recettes de la coupe arabe, il reste encore des dettes. Mes joueurs m’ont dit: lorsque nous les retrouvons en équipe nationale, les joueurs des autres clubs nous avouent nous envier du fait d’avoir un président comme Charfeddine à la tête du club. Car je suis un homme propre, je n’ai jamais pris un millime que je ne mérite pas« .
Et pour conclure, le président démissionnaire a lancé devant les présents: « Je voudrais annoncer à notre public que la date officielle retenue pour l’assemblée générale élective extraordinaire est le 16 novembre prochain. N’anticipons pas sur ce qui va se passer au cours de cette AGE, mais je serai toujours le supporter numéro un de l’ESS ».

H.A.

Lire aussi
commentaires
Loading...