Chalghoum: « Réduire le déficit budgétaire »

Le ministre des Finances, Ridha Chalghoum, a évoqué les caractéristiques du projet de budget pour l’année à venir et les principaux défis financiers qui attendent notre pays.
En marge d’une conférence de presse du Comité d’analyse financière, il a déclaré que la Tunisie doit s’acquitter de dettes d’une valeur de 11,9 milliards de dinars selon les prévisions du budget 2020, et emprunter en parallèle environ 11,4 milliards de dinars.
Il a insisté sur la nécessité de poursuivre les efforts pour réduire le déficit budgétaire qui est passé de 6,8% en 2016 et 2017 à 4,8 en 2018, contre 3,5% pour l’année en cours. Un pourcentage qui n’a pas été enregistré depuis 2011.
« On a commencé la réforme de la trésorerie publique, a-t-il assuré. Le budget 2020 a été établi sur la base d’un déficit budgétaire de 3%. L’essentiel est que nous trouvions l’argent pour tous les projets de développement prévus ».
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...