Bergamini n’en rate pas une!

Patrice Bergamini, ambassadeur de l’Union Européenne en Tunisie,  ne rate jamais une occasion pour lâcher son petit commentaire sur des questions internes qui ne relèvent pas de sa mission en Tunisie. Il faut préciser qu’il avait été rappelé à l’ordre  suite à sa déclaration au journal Le Monde en juillet 2019. Sauf qu’il a toujours quelque chose à dire, les turbulences ne manquant pas chez nous.
Cette fois-ci c’est la présidentielle anticipée qui a fait réagir l’ambassadeur et plus précisément la situation du candidat au deuxième tour de la présidentielle, Nabil Karoui.
Bergamini a, cette fois-ci, essayé de se montrer prudent en déclarant « ce n’est pas à moi de me prononcer la dessus, je suis ambassadeur en Tunisie, je suis un hôte de passage, je suis le premier ami de la Tunisie, du peuple de la Tunisie, de la société civile de la Tunisie ».
La leçon semble être retenue  surtout que l’objet principal de sa mission en Tunisie, l’ALECA, est à l’arrêt actuellement mais qui est attaqué de toutes parts en ces temps de campagne électorale.
L’ambassadeur précisera  que « sur ces questions là, ce n’est pas à moi de me prononcer. On est dans un moment particulier, dans quelques jours auront lieu les Législatives et le second tour de la Présidentielle ».
Patrice Bergamini ne se mouillera pas cette fois-ci, il exprimera son avis en adoptant celui des officiels tunisiens. « Je crois que la présidence de la république, le président de l’ISIE et le président de la HAICA et d’autres forces de la société civile se sont exprimés très clairement sur cette question et je pense qu’ils ont raison”.
L’ambassadeur s’exprimait sur Mosaïque fm.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...