Attaque au couteau à Bizerte: l’assaillant aurait crié « Allah Akbar » au moment des faits

Dans un communiqué rendu public ce lundi 14 octobre 2019, le ministère de l’Intérieur est revenu sur l’attaque au couteau survenue ce matin à Zarzouna à Bizerte ayant coûté la vie à un ressortissant français et provoqué des blessures graves chez un soldat. Le même communiqué a précisé que les deux victimes ont été attaquées par un individu connu des autorités sécuritaires à leur sortie d’un bain maure (Hamam) situé dans la région.
Selon le ministère de l’intérieur, l’assaillant est impliqué dans divers délits de droit commun. Les enquêtes se poursuivent afin de l’arrêter et donc de déterminer les motivations de cet acte.
Par ailleurs, selon certaines sources sécuritaires, l’assaillant serait un terroriste. Il aurait crié Allah Akbar avant de passer à l’acte. Il a également qualifié ses deux victimes d’infidèles.
A noter qu’une opération de ratissage de grande envergure a actuellement lieu. Le degré de vigilance sécuritaire a été élevé d’un cran.

Lire aussi
commentaires
Loading...