Arrêté pour avoir filmé un crime électoral: le MI précise

Dans une déclaration accordée aux médias ce dimanche 13 octobre 2019, le porte-parole du ministère de l’intérieur Khaled Hayouni a affirmé que suite à la réception d’informations faisant état de la présence d’un individu en train de distribuer de l’argent à des observateurs devant le centre de vote Al GHazali EL Mourouj 2, les unités sécuritaires se sont rendues immédiatement sur les lieux afin de vérifier la véracité de ces informations. Il a ajouté qu’il s’est avéré que cet individu n’était autre qu’un observateur et représentant du parti de l’un des deux candidats au second tour de l’élection présidentielle. Lors de son interrogatoire, il a assuré avoir distribué de l’argent à des observateurs relevant du même parti afin de subvenir à leurs besoins (repas, bouteilles d’eau etc). La somme saisie allait être distribuée sur un nombre déterminé d’observateurs.

Khaled Hayouni a ajouté que quatre individus ont été interrogés dans le cadre de cette affaire. Il s’agit de l’individu ayant dénoncé cet acte, l’individu ayant distribué l’argent ainsi que les deux observateurs ayant reçu de l’argent.

Il a ajouté que durant l’interrogatoire avec les quatre individus en question, les unités sécuritaires se sont rendues compte de la présence d’un individu en train de les filmer à l’aide de son smartphone. IL a été donc conduit au poste de la police d’EL Kabaria. Lors de son interrogatoire, il a assuré être un membre de l’observatoire Chahed pour le contrôle des élections et l’appui des mutations démocratiques.

Il a dans ce contexte assuré que ledit membre a été relâché par les unités sécuritaires et a repris ses activités quelques minutes après.

Lire aussi
commentaires
Loading...