Al Baghdadi finit comme Ben Laden

Fin d'un terroriste que le peuple syrien n'est pas prêt d'oublier

Il ne pouvait pas en être autrement. Le chef de Daech, Aboubaker Al Baghdadi a connu la même fin que le chef d’Al Qaïda, Oussama Ben Laden et à peu près de la même manière car ayant été abattus tous les deux par des unités spéciales US.
Al Baghdadi a été descendu au cours d’une opération spéciale qualifiée de secrète, menée par une unité militaire américaine suite à des informations des renseignements au rif d’Idleb au nord ouest de la Syrie.
Avant même l’opération, Donald Trump, le président US. a tweeté « quelque chose de très important se passe maintenant » sans autre explication.
Les forces spéciales américaines on sifflé la fin de partie (la mission) pour le terroriste en attendant la suite

L’ADN confirme!
Pour mettre fin aux doutes qui ont accompagné cette annonce, un haut responsable américain a affirmé, dans une déclaration à Fox News que les analyses ADN ont confirmé qu’il s’agit bien du corps du terroriste qui a fait courir le monde entier pour être rattrapé ce jour et abattu par les forces spéciales américaines au cours, précisément, de l’opération menée la veille.
De son côté, le service des renseignements irakien a fait savoir qu’il avait fourni des informations précises à la coalition internationale anti-daech, ce qui a permis d’atteindre le chef du groupe terroriste et de l’abattre.
Un responsable irakien de ce service a ajouté que que le lieu de Abou Baker Al Baghdadi a été déterminé après l’arrestation de deux membres  de sa famille portant la nationalité irakienne (un homme et une femme) qui ont fourni des informations qui ont mené à découvrir le lieu secret, dans le désert à l’ouest de l’Irak, qui contenait des documents indiquant le lieu de Baghdadi et ses mouvements.

Les épouses de Baghdadi se font exploser
Selon News Week, rapportant des sources bien informées au Pentagone et l’armée US. , les deux épouses de Aboubaker Al Baghdadi se sont fait exploser au cours de l’attaque des forces spéciales américaines au Rif d’Idlib.
Certaines sources font part d’informations selon lequel le chef terroriste se serait donné la mort, lorsque les forces spéciales ont attaqué sa cache.

Lire aussi
commentaires
Loading...