Tunisie: innovation et entrepreneuriat pour propulser l’economie vers l’avant

Le cabinet Oxford Business Group publie The Report: Tunisia 2019

Malgré les défis auxquels la Tunisie a dû faire face ces dernières années, tels que la hausse de l’inflation, l’augmentation de la dette extérieure et le recul des réserves de change, le pays a su maintenir une croissance positive. Le PIB annuel, s’il n’a pas retrouvé son niveau d’avant la révolution de 2011, a tout de même affiché une croissance moyenne de 1,7% entre 2011 et 2017, atteignant 2,5% en 2018. Cette évolution à la hausse devrait se poursuivre en 2019, avec une croissance attendue de 3%.
Dans le cadre de son rapport annuel The Report: Tunisia 2019, le cabinet d’intelligence économique et de conseil Oxford Business Group (OBG) fournit un état des lieux détaillé de l’économie tunisienne, mettant en lumière les secteurs phares tels que le tourisme et l’industrie et revient sur les réformes structurelles mises en place par le gouvernement tunisien, telle que la Loi Transversale pour l’amélioration du climat des affaires adoptée au mois d’avril. Le ministre tunisien du développement, de l’investissement et de la coopération internationale, Zied Ladhari, et le Directeur Général de l’Agence de Promotion des Investissements Extérieurs (FIPA-Tunisia), Abdelbasset Ghanmi,  livrent en détail dans des entretiens publiés leurs points de vue respectifs sur les répercussions que la Loi Transversale devrait entrainer en Tunisie.
The Report: Tunisia 2019 consacre également une place de choix à la stratégie gouvernementale de développement de l’écosystème des start-up, qui repose en particulier sur le projet de loi adopté en 2018 relatif à la création et à la promotion des start-up, baptisé Startup Act. ,  et qui devrait favoriser l’entreprenariat ainsi que la création d’emploi. Un entretien avec Anouar Maârouf, Ministre des Technologies de la Communication et de l’Économie Numérique sur ce sujet est à retrouver dans le chapitre TIC & Innovation de The Report: Tunisia 2019.
Secteur clé de l’économie tunisienne, le tourisme connaît une solide reprise après des années d’instabilité. La Tunisie a accueilli en 2018 plus de 8 millions de touristes, revenant ainsi aux niveaux prérévolutionnaires et générant 1,4 milliard de dollars de recettes. Le secteur, qui contribue au PIB à hauteur de 8% environ, devrait poursuivre sa croissance, s’appuyant notamment sur des marchés de niche tels que le tourisme médical. Un entretien avec Amel Hachani, Directrice Générale de l’Office du Tourisme Tunisien (OTT) est à retrouver dans le tourisme de The Report: Tunisia 2019.
La signature de pactes de compétitivité dans divers secteurs (textile, pharmaceutique, automobile, huile d’olive, oléicole) s’inscrit également au nombre des réformes engagées par le gouvernement tunisien pour booster le développement économique.
Aussi, le chapitre industrie de The Report: Tunisia 2019 propose une analyse du secteur textile, source importante d’emploi et de devises, ainsi qu’un aperçu du secteur électronique, vecteur d’attentes.
Jouissant d’une main d’œuvre qualifiée et d’une situation géographique favorable, la Tunisie dispose de nombreux atouts pour développer ce secteur qui ne manquera pas de profiter entre autres aux secteurs aéronautique et automobile.
The Report: Tunisia 2019 couvre également le secteur de l’énergie. . Slim Feriani, le Ministre de l’Industrie, des PME et de l’Énergie livre ses commentaires sur l’exploration et la production d’hydrocarbures ainsi que sur les énergies renouvelables qui devraient satisfaire 30% de la demande nationale en électricité d’ici 2030.

Lire aussi
commentaires
Loading...