TICAD 7 : « Faire progresser le développement de l’Afrique en recourant aux peuples, à la technologie et à l’innovation »

Placée sous le thème « Faire progresser le développement de l’Afrique en recourant aux peuples, à la technologie et à l’innovation », la 7ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD7) s’est tenue du 28 au 30 août à Yokohama, au Japon, en présence de chefs d’état et de gouvernement, ministres, dirigeants d’institutions financières et représentants d’organisations régionales et internationales.
Une importante délégation tunisienne conduite par le Ministre des Affaires étrangères, Khemaïs Jhinaoui, a pris part aux différentes assises de la conférence. En marge de la conférence :

  • Un échange de Notes relatif à une aide financière non remboursable intitulée « Programme de Développement Économique et Social », a été signé par le Ministre des affaires étrangères, Khemaïs Jhinaoui,et le vice-ministre parlementaire chargé des affaires étrangères du Japon,  Kenji Yamada, pour l’installation d’un système de surveillance et de protection de haute technologie, d’un montant de 300 millions de yen (environ 8 millions de DT).
  • Signature d’un Mémorandum de Coopération dans le domaine de “l’Investissement dans les Infrastructures de Qualité ”.
  • Lors du forum économique tuniso-nippon, auquel ont pris part des dirigeants de l’UTICA, l’APII et la FIPA, côté tunisien, la JICA et la JETRO, côté japonais, unMémorandum d’Entente entre JETRO et FIPA a été signé.
  • Deux start-up tunisiennes innovantes ont été sélectionnées parmi 500 sociétés africaines pour participer aux travaux de la conférence. Il s’agit de : SPIKE-X, spécialisée en intelligence artificielle dans le domaine médical, et ENOVA ROBOTICS, spécialisée en robotique.
  • A l’occasion de la reprise du programme des volontaires japonais à partir du mois de décembre prochain, une cérémonie a été organisée à l’ambassade de Tunisie au Japon, à laquelle ont participé les 3 nouveaux volontaires et des anciens volontaires ayant travaillé en Tunisie.
  • Les deux ministres japonais et tunisien des affaires étrangères ont discuté des moyens de promouvoir les relations économiques tels que le cadre de l’accord de coopération technique, et la convention fiscale entre les deux pays.

En tant que résultat de TICAD 7, la “ Déclaration de Yokohama 2019 ” a été publiée, et elle prévoit « 1) Accélération de la transformation économique et amélioration de l’environnement des affaires par l’innovation et la participation du secteur privé, 2) Consolidation d’une société durable et résiliente et 3) Renforcement de la paix et de la stabilité ».Conformément à cette déclaration, la JICA déplorera ses efforts pour la réalisation du « Plan d’action de Yokohama 2019 » grâce à son expérience et à sa connaissance de l’Afrique.
Pour rappel, la TICAD est une rencontre internationale de haut niveau consacrée à la question du développement de l’Afrique. Depuis 1993, elle a lieu tous les 5 ans jusqu’en 2013 au Japon. En 2016, la TICAD VI a eu lieu pour la première fois en Afrique, au Kenya.

Lire aussi
commentaires
Loading...