Sousse : de l’argent distribué et affichage de portraits de candidats pour influencer les électeurs

Les premières infractions ont déjà eu lieu ce dimanche 15 septembre 2019, jour de l’élection présidentielle anticipée. D’après la chargée de communication du bureau régional de l’ISIE (Instance Supérieure Indépendante pour les Élections) à Sousse, de l’argent a été distribué dans la cité Erriadh pour inciter les électeurs à voter pour tel ou tel candidat. Des enfants ont aussi été exploités pour brandir les portraits des candidats, brisant ainsi le silence électoral.
A titre de rappel, sécuritaires et militaires sont activement mobilisés depuis hier pour assurer le bon déroulement du scrutin ce dimanche. Dans certains bureaux, notamment celui de la Cité Attayarane, ils ont été obligés d’intervenir à plusieurs reprises pour éloigner ceux qui ont fait de la publicité politique malgré le silence électoral.

Crédit photo : Mosaïque FM

Lire aussi
commentaires
Loading...