René Trabelsi: la chute de Thomas Cook n’était pas prévisible

Lors d’une conférence de presse tenue dans la soirée de ce mardi 24 septembre 2019 – en présence des professionnels du secteur du tourisme et de l’ambassadeur du Royaume Uni à Tunis Luisa de Sousa- René Trabelsi est revenu sur l’évolution du dossier de faillite du tour opérateur britannique Thomas Cook.

René Trabelsi a assuré que la Tunisie est loin d’être l’une des plus importantes victimes de cet incident expliquant que le marché britannique ne dépasse pas les 4%. Il a ajouté que plusieurs pays tels que la Grèce, l’Italie et la Turquie viennent d’enregistrer d’importantes pertes suite à l’annonce de la faillite de Thomas Cook compte tenu de l’importance de ce marché dans leurs pays respectifs.

Dans ce contexte René Trabelsi a considéré qu’aucun pays ne s’attendait à la chute de Thomas Cook. « Réellement, aucun pays n’avait prédit cette chute aussi vertigineuse, y compris la Tunisie » a-t-il affirmé.

Il a ajouté que le nombre des hôtels ayant été touchés par cette crise ne dépasse pas les 50. Les pertes s’élèvent à quelque 200 millions de dinars. Dans ce contexte, il a fait savoir que plusieurs mesures seront prises en faveur des hôteliers telle que l’exemption de paiement des taxes sur les factures impayées jusqu’à la finalisation des procédures de paiement.

En ce qui concerne le remboursement des hôteliers, René Trabelsi a assuré que la partie britannique vient de s’engager à assurer le retour des touristes vers leurs pays. Il a précisé que six vols d’une capacité de 900 sièges sont quotidiennement assurés pour effectuer leur transfert et ce,jusqu’au 6 octobre prochain. Les touristes qui arriveront en Tunisie après cette date, ne sont pas concernés par ces mesures exceptionnelles.

Il a ajouté avoir sollicité le soutien des autorités britanniques afin d’accélérer les procédures de remboursement des factures impayées compte tenu de la situation financière difficile que connaissent actuellement la majorité des hôteliers tunisiens.

Pour les quelque 4000 clients de Thomas Cook qui sont actuellement en Tunisie, René Trabelsi a assuré que les hôteliers seront payés par les autorités britanniques dans un délai de 40 jours depuis la réception des factures.

Par ailleurs, il a démenti catégoriquement les informations circulant sur certains médias et sur les réseaux sociaux selon lesquelles des clients de Thomas Cook auraient été mal traités par les hôteliers tunisiens et mêmes privés d’accès aux restaurants etc. IL également nié avoir signé au mois de mai dernier un contrat de partenariat de trois ans avec Thomas Cook affirmant que la rencontre a porté sur un éventuel partenariat en matière de formation du personnel dans les hôtels.

Lire aussi
commentaires
Loading...