Relations tuniso-chinoises : un concours pour récompenser le meilleur article

Afin de souligner la solidité des liens qui unissent la République Populaire de Chine à la Tunisie, l’ambassade de Chine en Tunisie a annoncé l’organisation d’un concours pour choisir le meilleur article portant sur les relations entre les deux pays. L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse organisée jeudi 5 septembre 2019, en présence de l’ambassadeur de Chine en Tunisie, Wang Wenbin, de Taïeb Zahar, président de la Fédération Tunisienne des Directeurs de journaux (FTDJ) et de plusieurs consœurs et confrères journalistes. Des membres de l’Association d’Amitié Tuniso-Chinoise (AATC) étaient également présents.
Les concours est ouvert à tous les journalistes, mais aussi à toute personne voulant écrire l’article en question. Trois langues sont proposées : l’arabe, le français et le chinois. Anecdotes, histoires ou expériences personnelles vécues en Chine sont également les bienvenues.
Pour chaque langue, le premier prix recevra 3000 TND. Le deuxième prix en recevra 2000 et les troisième prix 1000. Le jury, pour sa part, sera composé par 3 membres de la FTDJ, par le président de l’AATC et par un diplomate de l’ambassade de Chine en Tunisie.
Pour pouvoir participer au concours, il faut envoyer l’article avant le 30 septembre 2019 à l’adresse suivante : concours_cntn@yahoo.com. La remise des prix, pour sa part, aura lieu avant la fin de l’année.
Pour l’ambassadeur de Chine en Tunisie, Wang Wenbin, le concours constitue aussi une occasion de célébrer le 55ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Tunisie et la Chine. « La Tunisie a été le premier pays arabe à avoir établi des relations diplomatiques avec la Chine », a-t-il réitéré, soulignant l’importance des relations bilatérales et le respect mutuel qui régit les liens entre les deux pays.
Le président de la FTDJ, Taïeb Zahar, a lui aussi souligné l’importance du renforcement des relations entre les deux pays qui passe, également, par les médias. « Il est important que nos peuples se connaissent mieux. La FTDJ est engagée à augmenter les échanges entre les deux pays », a-t-il déclaré.

Lire aussi
commentaires
Loading...