Pris en flagrant délit de braconnage, des chasseurs ouvrent le feu sur les agents de protection des forêts

Le chef de l’unité de protection des forêts à Gabès a été grièvement blessé dans la soirée du mardi 3 septembre 2019 après avoir été touché par les balles d’un groupe de chasseurs illégaux. Selon les premiers éléments, le groupe des chasseurs a été pris en flagrant délit de braconnage. Les agents de la brigade de protection civile l’ont donc neutralisés. Toutefois certains d’entre eux ont eu recours à leurs fusils de chasse et ont ouvert le feu à l’aveuglette afin de pouvoir prendre la fuite. Le chef de la brigade a été donc touché par une balle au niveau de sa jambe. Il a été transféré en urgence à l’hôpital régional de Sfax pour subir une intervention chirurgicale. Un deuxième agent a été à son tour blessé après avoir été poignardé à maintes reprises.

En photo: le chef de l’unité de protection des forêts 

Lire aussi
commentaires
Loading...