Présidentielle: Trois crimes électoraux enregistrés à Mannouba

L’Instance Régionale Indépendante pour les élections IRIE Mannouba vient de proposer à l’ISIE de déposer 3 plaintes auprès du ministère public et ce à l’encontre de candidats à l’élection présidentielle anticipée pour leur implication dans des crimes électoraux conformément aux dispositions de l’article 56 de la loi électorale qui interdit toute propagande électorale ou référendaire contenant une incitation à la haine, à la
violence, à l’intolérance et à la discrimination.
Selon Sameh Madouri, membre de l’IRIE, 11 préavis viennent d’être adressés à cet effet aux représentants régionaux des campagnes électorales des candidats à la présidentielle.
La responsable qui s’exprimait dans une déclaration accordée à l’agence TAP a précisé que ces infractions sont essentiellement liées à l’organisation d’activités non déclarées et à l’usage illégal des supports (murs etc..) à des fins publicitaires.

Lire aussi
commentaires
Loading...