Présidentielle : le vote a commencé à l’étranger

C’est le début de la ruée vers les bureaux de vote pour les tunisiens résidents à l’étranger. A compter de ce vendredi 13 septembre 2019 et jusqu’au dimanche 15 septembre 2019, ils se rendront aux urnes afin d’élire le candidat qui occupera Carthage, dans le cadre de l’élection présidentielle anticipée. Le vote au niveau national aura lieu dimanche 15 septembre 2019.
Au total, 387 000 électeurs vivant à l’étranger sont appelés à déposer leurs bulletins de vote dès ce vendredi selon les chiffres fournis par le vice-président de l’ISIE (Instance Supérieure Indépendante pour les Élections), Farouk Bouasker. D’après Anouar Ben Hassen, autre membre de l’ISIE qui s’est exprimé sur Réalités Online ce vendredi 13 septembre 2019, les premiers bulletins ont été déposés hier à Sidney, et ce en raison du décalage horaires, ce qui équivaut à 11h30 ce vendredi. Les autres bureaux de vote à l’étranger ont commencé à accueillir les électeurs. Reste à calculer le taux de participation qui sera enregistré, et ça promet.
Dans un discours prononcé jeudi 12 septembre 2019, le président intérimaire de la République, Mohamed Ennaceur, a appelé les tunisiens à aller voter en masse. « La crédibilité des élections relève de la crédibilité de l’État », a-t-il déclaré.
La campagne électorale, rappelons-le, s’achève ce vendredi 13 septembre 2019. Samedi 14 septembre marquera le jour du silence électoral. Celui-ci sera-t-il respecté ? On se souvient des débâcles observées lors des élections municipales où certains partis ont brisé ce silence dans l’impunité totale. L’ISIE, pour l’élection présidentielle, a promis d’appliquer la loi face à toute sorte de dépassements. Espérons-le.

Lire aussi
commentaires
Loading...