Nabil Karoui : voilà pourquoi sa demande de libération n’a pas encore été examinée

L’attente se fait de plus en plus longue et l’examen de la demande de libération de Nabil Karoui, homme d’affaires controversé et candidat emprisonné à l’élection présidentielle, n’a toujours pas eu lieu ce mercredi 25 septembre 2019. D’après une source au sein de la Cour d’Appel de Tunis, qui s’est exprimée ce mercredi à l’agence TAP, l’examen n’a pas eu lieu en raison de la grève des magistrats. Logique après tout, car nous avons déjà soulevé cette question dans un précédent article.
Le mouvement de grève, rappelons-le, a été initié par l’AMT (Association des Magistrats Tunisiens). Les magistrats considèrent que les avocats du comité de défense des martyrs ont commis une agression lorsqu’ils avaient tenté d’entrer dans le bureau du procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Tunis. La grève devrait prendre fin à la fin de la semaine.

Lire aussi
commentaires
Loading...