Nabil Karoui veut sa liberté pour présenter son programme selon la LTDH

Après l’entretien télévisé de Kaïs Saïd diffusé sur Al Watanya 1 dans la soirée du jeudi 26 septembre 2019, les appels se sont multipliés pour permettre à Nabil Karoui, président de Qalb Tounes et candidat emprisonné à l’élection présidentielle, de pouvoir s’adresser aux citoyens afin de présenter son programme électoral. Des appels venus même du SNJT (Syndicat National des Journalistes Tunisiens).
Dans une intervention sur les ondes de Jawhara FM ce vendredi 27 septembre 2019, le président de la LTDH (Ligue tunisienne de protection des Droits de l’Homme), Jamel Msallem, a affirmé qu’il avait rendu visite à Nabil Karoui à la prison de La Mornaguia la veille.
D’après le président de la LTDH, l’homme d’affaires controversé a exprimé son souhait d’être libéré afin qu’il puisse présenter son programme électoral aux électeurs. Jamel Msallem n’a pas fourni plus de détail sur son entretien avec Karoui, par « respect pour la convention signée avec le ministère de la Justice ». Il a ajouté, dans ce même contexte, que le patron de Nessma TV s’est dit optimiste au sujet de sa libération.
A titre d’information, la demande de libération de Nabil Karoui devait être examinée mercredi 25 septembre 2019, mais ce n’était pas fait en raison de la grève des magistrats. Le dossier devrait être examiné lundi 30 septembre 2019, mais rien n’est encore sûr.

Lire aussi
commentaires
Loading...