Nabil Karoui : la Cour d’Appel acceptera-t-elle sa demande de libération ?

La Cour d’Appel de Tunis va examiner la demande de libération de Nabil Karoui mardi 3 septembre 2019. Le patron de Nessma TV et du parti Au Cœur de la Tunisie a été arrêté, rappelons-le, le 23 août dernier. Une arrestation qui a créé une grande polémique et qui a même suscité les interrogations de la presse internationale.
L’homme d’affaires controversé, soulignons-le, est accusé de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale. Pourtant, il a pu se porter candidat à l’élection présidentielle anticipée et son dossier de candidature a été validée par l’ISIE (Instance Supérieure Indépendante pour les Élections). Sur ce point, selon le président de l’ISIE Nabil Baffoun, rien n’empêche Nabil Karoui de se présenter à l’élection. « L’ISIE ne veut pas intervenir dans les affaires de la Justice. Néanmoins, il y a une question : comment un candidat à l’élection pourra-t-il mener sa campagne électorale alors qu’il est emprisonné ? », s’était-il demandé quelques jours après l’arrestation de Nabil Karoui.
On pourrait, effectivement, s’interroger sur le timing. Pourquoi avoir attendu si longtemps pour l’arrêter, sachant que l’homme d’affaires fait l’objet d’un mandat de dépôt depuis un bon bout de temps ? Tant de questions qui nécessitent des réponses et des clarifications.

Lire aussi
commentaires
Loading...