Monastir: Un salafiste « dangereux » condamné à 12 ans de prison dans les filets de la police

Dans une déclaration radiophonique, le porte-parole de la direction générale de la garde nationale, Houssemeddine Jebabli a affirmé ce vendredi 27 septembre 2019 qu’un élément salafiste classé « dangereux », faisant l’objet d’un mandat de recherche émis par le tribunal de première instance de Tunis, et condamné à 12 ans de prison pour appartenance à une organisation terroriste, a été arrêté.
L’accusé est tombé dans un piège tendu par la brigade spécialisée dans la lutte contre le terrorisme de la garde nationale.

Lire aussi
commentaires
Loading...