Ministère de l’Intérieur : les manifestations, principale cause du blocage des routes du mardi

Quelle était la principale raison du blocage monstrueux survenu dans la soirée du mardi 10 septembre 2019 au niveau des routes menant vers L’Ariana et Bizerte ? Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Khaled Hayouni, a affirmé que les manifestations de la Cité Mostabel sont la principale cause du blocage et des bouchons de circulation. Ces derniers ont commencé vers 17h.
Intervenant sur Shems FM ce mercredi 11 septembre 2019, le porte-parole a aussi mentionné l’importante quantité de pluie, mais les mouvements de protestation restent la principale cause de la crise selon lui. « La RN8 a été fermée. Les unités sécuritaires étaient sur place depuis le début de la crise. Le ministre de l’Intérieur et le Chef du gouvernement se sont rendus dans la salle des opérations de la Protection Civile pour superviser les opérations de sauvetage », a-t-il expliqué.
Le porte-parole a affirmé que les sécuritaires ont négocié avec les manifestants de la Cité Mostakbel afin de les convaincre de débloquer les routes, chose qui a été faite. « Nous les comprenons compte tenu des difficultés qu’ils rencontrent, mais ces manifestations représentent la cause du blocage. Elles ont empêché la Protection Civile de se rendre sur les lieux pour effectuer les opérations de sauvetage nécessaire », a-t-il encore dit.
D’autre part, Khaled Hayouni a souligné que les opérations ont duré jusqu’à une heure tardive de la nuit. L’eau de pluie a atteint une hauteur de 80 centimètres. « Il n’y a pas eu d’accidents de la route, encore moins de citoyens braqués pendant la crise. La situation était sous contrôle », a-t-il ajouté.

Lire aussi
commentaires
Loading...