Migration clandestine : des pressions italiennes sur la Tunisie pour devenir une plateforme d’hébergement

La question migratoire constitue l’un des grands défis pour les pays méditerranées, y compris pour la Tunisie. Certains pays, comme l’Italie, ont appelé à mettre en place un centre de détention pour migrants clandestins en Tunisie, chose que notre pays a refusée à maintes reprises.
Il semble que des pressions, toujours venant d’Italie, continuent à être exercées sur la Tunisie. C’est ce qu’a indiqué le Forum Tunisien des Droits économiques et sociaux qui parlent de « pressions officielles ». « Le gouvernement italien veut faire de la Tunisie une plateforme pour héberger les migrants clandestins », peut-on lire dans le communiqué du Forum, publié ce lundi 30 septembre 2019.
Les pressions sont aussi d’ordres médiatiques selon la même source. Chiffres à l’appui, le Forum a affirmé que le nombre de migrants allant vers l’Italie a baissé de 3 fois cette année par rapport à 2019, passant de 3812 à 1326.

Lire aussi
commentaires
Loading...