Location de voitures : malgré la loi, les agences sanctionnées pour les immatriculations noires

Le changement d’immatriculation des voitures de location a été annoncé depuis mai dernier et une loi a d’ailleurs été conçue à cet effet. Malgré ce fait, les propriétaires des voitures de location ayant effectué ce changement font encore l’objet de contraventions. C’est du moins ce qu’a assuré le président de la Chambre Syndicale des agences de location de voitures, Habib Miaoui, qui s’est exprimé ce mardi 3 septembre 2019 dans Sbeh El Ward.
La Chambre, souligne-t-il, a fait beaucoup d’efforts afin de soutenir le secteur qui dispose d’un poids considérable dans l’économie nationale. « Depuis 4 ans, la Chambre a entamé la mise à jour du cahier de charges afin de préserver le secteur des obstacles auxquels il fait face et qui lui sont imposés. Elle s’est penchée sur plusieurs points, notamment celui des plaques d’immatriculation« , a-t-il déclaré.
Le président de la Chambre rappelle que la loi relative au changement de la couleur des plaques d’immatriculation a été publiée dans le JORT (Journal Officiel de la République Tunisienne) depuis le 26 juillet 2019. Or, le texte n’est toujours pas appliqué jusqu’à présent. « Des patrouilles sécuritaires infligent encore des contraventions aux propriétaires des voitures de location dotées de plaques d’immatriculation noires », a-t-il encore assuré.

A lire aussi

Changement de plaques d’immatriculation des voitures de location : quelle utilité ?

Lire aussi
commentaires
Loading...