L’interview de Nabil Karoui pourrait bel et bien avoir lieu

La Cour d’Appel a récemment refusé à Elhiwar Ettounsi l’accès à la prison de Mornaguia pour interviewer Nabil Karoui, candidat à l’élection présidentielle, homme d’affaires controversé et président du parti Au Cœur de la Tunisie. La chaîne privée compte remettre une nouvelle requête à la Justice. C’est ce qu’a déclaré son avocat, Abdelaziz Essid, dans Ahla Sbeh ce mercredi 11 septembre 2019.
La décision devrait être annoncée ce mercredi même selon lui et il fera part, par la même occasion, des procédures qui ont été entamées par la chaîne. « Sur le plan juridique, on ne peut pas accepter le refus de la Cour d’Appel au sujet de l’interview. Je ne suis pas l’avocat de Nabil Karoui et je ne soutiens aucun candidat. Cependant, il est nécessaire de lui permettre de s’exprimer pendant la campagne électorale. J’ai, d’ailleurs, convaincu l’ISIE (Instance Supérieure Indépendante pour les Élections) à ce sujet. Elle m’a donné son accord pour l’interview, mais le pouvoir judiciaire ne l’a pas fait. Or, la chaîne a déjà obtenu des autorisations afin de réaliser des interviews dans des prisons auparavant », a-t-il expliqué.
Dans ce même contexte, l’avocat considère que le refus de l’interview de Nabil Karoui risque de pousser à porter plainte en vue d’arrêter le processus électoral. Et pour cause, selon lui, l’un des candidats n’a pas pu exercer son droit de communiquer avec les électeurs.

Lire aussi
commentaires
Loading...