Les avocats observent vendredi une journée de colère

Aucune sortie de crise n’est en vue pour les avocats. Réuni en urgence après la décision de faire comparaître six avocats membres du comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi devant le juge d’instruction, le conseil de l’ordre des avocats a annoncé qu’une journée de colère sera tenue vendredi 27 septembre 2019.
Le barreau a également appelé au boycott du procureur de la République près du Tribunal de première instance de Tunis 1, en lui imputant la responsabilité de l’aggravation de la crise entre les magistrats et les avocats. Des sit-in avec la robe officielle seront organisés au Palais de Justice de Tunis et dans l’ensemble des tribunaux du pays, sous le signe « Non à l’agression contre le barreau, le droit à la défense est une garantie fondamentale pour l’indépendance de la justice » et des plaintes seront déposées à l’encontre du procureur de la République auprès du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) et du ministère de la Justice.

Lire aussi
commentaires
Loading...