Législatives : les trois promesses des candidats 3ich Tounsi

Les législatives prennent peu à peu leur place sur la scène publique après un départ effacé des suites des effets collatéraux et du débat qui s’est installé après la proclamation des résultats du premier tour de la présidentielle anticipée.
Le 6 octobre, date de la tenue de ces législatives pointant à l’horizon – plus que deux semaines à compter d’aujourd’hui – les candidats se sont lancé dans le chaudron et les campagnes s’amplifient un peu partout à travers le pays, chaque liste présentant son programme ou les promesses à tenir en cas d’élection.
La course à l’électorat est bel et bien ouverte et certaines listes partent avec les faveurs des projections d’avant campagne.
Dans ce magma électoral, si Qalb Tounes semble être tiré vers le haut par le succès de son fondateur au premier tour de la présidentielle anticipée, 3ich Tounsi semble avoir le vent en poupe et affiche un optimisme  plus que compréhensible au vu des messages transmis et du soutien des signataires de sa feuille de route appelée communément « Wathi9et Ettwensa » (pacte des Tunisiens). Il faut rappeler que ce document a été établi après consultation de pas moins de 415000 personnes et signé, ensuite, par plus d’un million de Tunisiens.
Par ailleurs, les listes représentants les partis politiques tentes, pour certaines, de faire oublier les déconvenues de leurs candidats à la présidentielle.
Les appels à l’union se multiplient de toutes parts, surtout parmi la famille centriste moderniste entrée en négociations intenses mais les résultats ne suivent pas.
3ich Tounsi, pour sa part, a choisi une manière propre à lui, en engageant ses 217 candidats pour trois promesses. En application de la première mesure fixée par la Feuille de route, les candidats s’engagent à céder leurs privilèges une fois au parlement. Secundo, ils se désisteront sur l’immunité parlementaire et, tertio, de ne pas pratiquer ce qui est communément appelé le tourisme parlementaire et de céder sa place au candidat suivant.Le message a été diffusé par voie de vidéos diffusées sur les réseaux sociaux et véhiculés par les 32 têtes de liste à commencer par Selim Ben Hassen, président de 3T, tête de liste à Tunis 1 et Olfa Terras tête de liste à Bizerte.

Lire aussi
commentaires
Loading...