La 5G.. Bientôt en Tunisie !

Ericsson dévoile les nouveautés de cette technologie

La Tunisie bientôt connectée à la 5G, c’est le sujet qui a réuni les principaux acteurs du secteur des télécommunications, le mardi 10 septembre à Tunis. l’Ericsson Day, a connu également la présence du Ministre des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique (TCEN) Anouar Maarouf, et la nouvelle ambassadrice de Suède Anna Block Mazayer.

Lors de son allocution d’ouverture, Anna Block Mazayer a déclaré que « la Tunisie est un partenaire important pour la Suède en Afrique du Nord, et que le royaume souhaite renforcer ses relations bilatérales dans l’accompagnement du secteur numérique« .
Elle souligne l’importance de la connectivité et son rôle en faveur du renforcement de la liberté d’expression et des droits fondamentaux et de l’accès des citoyens à l’information.
La diplomate explique que « la stagnation tue les emplois, ce qui porte à craindre la conservation des anciennes technologies et non pas l’utilisation des nouvelles« .
Elle exprime son admiration pour le respect de la démocratie et des droits de l’Homme en Tunisie, et affirme que la République est bien placée pour pouvoir accueillir la nouvelle technologie.

Pour sa part, Anouar Maarouf, a affirmé lors de son allocution que « la Tunisie s’est fixée comme objectif de faire de la digitalisation un véritable levier de croissance, tout en renforçant la contribution de l’économie numérique à l’économie nationale« .
Le ministre ajoute que le gouvernement tunisien travaille sur la question de la connexion du pays à la 5G depuis deux ans, pour que la première arrivée de cette technologie soit en 2021.
« Plusieurs investigations pour déterminer les régions là où cette technologie sera lancée sont en cours sous la supervision de l’Agence Nationale des Fréquences » (ANF) » explique le ministre. Il ajoute que l’Institut des Nouvelles Technologies (INT) fait ses études sur le marché tunisien du télécom pour assurer l’installation de la 5G dans les meilleures conditions.
Il assure que le ministère collabore avec toutes les parties prenantes, notamment les opérateurs et les consulteurs, et conclut par ajouter que la technologie est l’un des outils principaux pour créer une confiance chez les citoyens.

Quant au Directeur général d’Ericsson Tunisie, Salim Ghariani, il a souligné que les réseaux mobiles en Tunisie doivent se préparer à accueillir cette nouvelle technologie.
Il considère l’appel d’offres international pour l’étude sur l’opportunité et les modalités technico-économiques d’introduire la 5G en Tunisie, lancé par l’Instance Nationale des télécommunications, constitue un signal fort de la volonté des pouvoirs publics.
Le Directeur d’Ericsson affirme que « son entreprise commercialise depuis 2016 une gamme de solutions Ericsson Radio System, prête pour la 5G, pour répondre aux attentes des opérateurs tunisiens et faire évoluer leur réseau et renforcer ainsi leur compétitivité« .
A propos des prix de la 5G, Slim Ghariani avoue que les expériences des opérateurs à travers le monde montrent que les prix ont augmenté par rapport à la 3G et la 4G, il ajoute que « cela n’empêche tout de même que la situation pourrait être différente en Tunisie, tout dépend de la politique des opérateurs« .

Wissal Idbella (Stagiaire)

Lire aussi
commentaires
Loading...