Jacques Chirac, ou le départ du plus grand ami français des pays arabes

L’ancien président de la République française, Jacques Chirac, a rendu l’âme, paisiblement, jeudi 26 septembre 2019. Avec son départ, c’est toute une page de l’Histoire de France qui vient d’être tournée. C’est aussi le départ de l’un des présidents français les plus proches des pays arabes et, aussi, de la Tunisie. Avec ses coups de gueule et ses prises de positions fermes et courageuses, Chirac a su s’imposer non seulement sur la scène nationale dans son pays, mais aussi sur la scène internationale.
Amoureux fou des bains de foule et de la gastronomie, il fait partie des Chefs d’État les plus spontanés. On se souvient encore de sa visite à Jérusalem du 22 octobre 1996, En plein bain de foule, la sécurité de l’État sioniste avait empêché des citoyens de l’approcher, chose qui avait eu le don de mettre le président défunt hors de lui : « Que voulez-vous ? Voulez-vous que je rentre en France ? », a-t-il lancé, en colère, en anglais contre le responsable de la sécurité, lui affirmant qu’il n’y avait aucun danger.
L’autre prise de position que l’Histoire va retenir porte sur son opposition à la seconde guerre d’Irak, lancée par les États-Unis de Georges W Bush en mars 2003. « On ne peut mener une action militaire pour se débarrasser des armes de destruction massive », a-t-il déclaré lors d’un discours mémorable, défiant, ainsi, un Georges W Bush en pleine ascension, propulsé par la guerre contre les Talibans et la crainte du monde entier.
Jacques Chirac avait aussi effectuée de nombreuses visites en Tunisie. « L’exemple tunisien », avait-il déclaré au sujet de notre pays. Rappelons, également, qu’il avait été décoré par l’ancien président de la République tunisienne, lui aussi décédé le 19 septembre 2019, Zine Abidine Ben Ali, témoignant ainsi de l’étroitesse des relations entre les deux pays.
Aujourd’hui, la France pleure l’homme et l’ancien président, y compris du côté de l’opposition. Jacques Chirac, surnommé le « jeune loup », sera enterré lundi 30 septembre 2019. Un deuil national sera décrété le même jour.
Paix à son âme.

Lire aussi
commentaires
Loading...