ISIE : après le gel de son poste, la porte-parole s’explique

Que se passe-t-il à l’ISIE (Instance Supérieure Indépendante pour les Élections) ? Samedi 31 août 2019, les membres du conseil de l’Instance ont voté pour le gel du poste de porte-parole occupé par Hasna Ben Slimane, et ce jusqu’à l’amendement du règlement intérieur et la fixation des attributions.
La principale intéressée s’est exprimée ce lundi 2 septembre 2019 dans La Matinale de Shems FM. Elle a assuré qu’elle n’était pas au courant de cette décision alors qu’elle était pourtant présente lors de la réunion du conseil de l’ISIE du samedi.
Hasna Ben Slimane a très mal vu la diffusion de l’information sur le gel de son poste dans les médias. « Ce n’est pas le bon moment », a-t-elle lancé au micro de Hamza Belloumi. Elle affirme avoir appris la nouvelle via une dépêche de l’agence TAP.
Pour information, les membres du conseil de l’ISIE ont avancé plusieurs explications pour justifier le gel du poste de porte-parole. Ils ont affirmé, tout d’abord, que le poste a créé plusieurs problématiques et que ce n’était pas une réussite. Le poste, d’un autre côté, n’est pas inclus dans le règlement intérieur de l’ISIE selon les membres. Ils considèrent aussi que la porte-parole a profité de son passage dans une chaîne de télévision pour attaquer des membres du conseil de l’ISIE, chose que Hasna Ben Slimane a catégoriquement démentie ce matin.
La situation est, en somme, inquiétante au sein de l’ISIE sachant que l’on se trouve à à peine deux semaines de l’élection présidentielle.

Lire aussi
commentaires
Loading...