Imene Amara: « Abdelli se prostitue sur scène, conservateur chez lui »

Dans un post publié sur sa page officielle Facebook dans la soirée du dimanche 29 septembre 2019, la poétesse tunisienne Imene Amara est revenu sur le passage polémique du comédien controversé Lotfi Abdelli dans l’émission de Samir Elwafi « Wahch Echecha » diffusée sur la chaîne Attassia Tv.
Dans ce contexte, la poétesse a qualifié de schizophrène Lotfi Abdelli considérant que ce dernier a une double personnalité.

« A l’ère de Ben Ali, Lotfi Abdelli avait fait le tour des théâtres et des maisons de culture du pays pour présenter sa pièce de théâtre « Made In Tunisia » en faisant passer autant de vulgarités que de jeux de mots à connotation sexuelle. Aujourd’hui on le retrouve en train de soutenir les candidats à l’élection présidentielle Safi Said, Lotfi Mraïhi et Mohamed Abou qui appartiennent à la famille des conservateurs et qui, réellement, classent Lotfi Abdelli comme étant grossier.
Lotfi Abdelli danse, fait le clown et pratique toutes les formes de prostitution verbale et corporelle sur nos scènes de théâtres, mais en rentrant chez lui, dans une ruelle de la vielle médina de Tunis, il se transforme en conservateur musulman .
Lotfi Abdelli me rappelle  Fadhl Chaker et d’autres qui souffrent de schizophrénie. Une sorte de « mâles » qui souffrent d’un excès de prostitution. Ils pratiquent l’art pour l’argent mais quand ils rentrent chez eux, ils
s’auto-flagellent  ainsi que leurs femmes et leurs enfants et ne soyez pas étonnés de les voir porter les armes contre toute une patrie.
L’art est une expérience existentielle et intellectuelle profonde qui fait défaut chez Abdelli et compagnie, issus des cabarets…« , peut-on lire dans ledit post.

Lire aussi
commentaires
Loading...