Harouni commente la mort de Ben Ali: « C’est la fin d’un régime criminel »

Peu après l’annonce du décès de l’ancien président de la République, Zine Abidine Ben Ali, les réactions ont fusé de toutes parts sans modération. Certains ont exprimé leurs regrets, tandis que d’autres semble garder encore une rancune profonde au président déchu.
Dans une déclaration à Mosaïque Fm, le président du conseil de la Choura du mouvement Ennahdha, Abdelkarim Harouni a affirmé que le décès de Ben Ali marque la fin de son régime « criminel », soulignant que le président déchu est désormais entre la justice transitionnelle et la justice divine.
Pour sa part, le dirigeant au sein de Harak Tounes Al Irada et ancien ministre des Domaines de l’État, Salim Ben Hamidane, a profité de l’occasion pour déverser sa haine sur l’ex-président.
 » Le despote Ben Ali m’avait causé du tort…J’ai une douleur persistante depuis 1991. La justice de Dieu Tranchera », a-t-il écrit.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...