Ghannouchi: « Ennahdha vise le parlement »

Le chef du parti Ennahdha, Rached Ghannouchi a affirmé, lors d’une réunion tenue samedi 21 septembre 2019 à Sousse, que son parti s’attendait à des résultats meilleurs que prévu à l’élection présidentielle anticipée, même s’il n’était pas prêt comme il se doit pour ce scrutin.
Ghannouchi a indiqué que le mouvement islamiste vise essentiellement les législatives qui auront lieu le 6 octobre 2019, prétendant que son parti ne souhaite pas avoir une mainmise sur les trois pôles du pouvoir.
Il a ajouté que le parti a beau chercher un allié en dehors de ses rangs pour le scrutin présidentiel. Mais, il a été obligé de choisir finalement l’un des leurs.
Interrogé sur la démission controversée de Zoubaier Chehoudi, Ghannouchi a assuré que l’adhésion à Ennahdha ou la démission de ce parti est un choix personnel. « Toute personne souhaite adhérer à Ennahdha ou démissionner du parti est totalement libre de son choix. Il n’y a pas de crise au sein du parti. Il y a seulement certains comploteurs et c’est naturel dans un parti politique entièrement satisfait de ce qu’il fait », a-t-il exprimé.
Rappelons que Chehoudi avait appelé le chef du parti islamiste à quitter la politique et à éloigner son gendre Rafik Abdessalem du parti.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...