Fin de la campagne électorale : le silence électoral sera-t-il respecté ce samedi ?

Ce vendredi 13 septembre 2019 marque la fin de la campagne électorale selon le calendrier fixé par l’ISIE (Instance Supérieure Indépendante pour les Élections). Pendant deux semaines, les candidats se sont bousculés pour présenter leurs programmes et envoyer leurs piques à leurs adversaires. On en a vu de toutes les couleurs !
De ce fait, ce sera le jour du silence électoral ce samedi 14 septembre 2019. Mais celui-ci sera-t-il respecté ? Difficile de le savoir. Lors des élections municipales de mai 2018. Certains partis – sans les citer – se sont permis de s’exprimer le jour même du scrutin ! Une vidéo a été diffusée à cet effet, où le directeur exécutif d’un parti avait appelé à aller voter afin de « sauver la Tunisie ». Un geste qui avait très mal passé. Et c’est sans compter les infractions constatées sur le Web. Là encore, le silence électoral avait été brisé.
Il s’agit, sans doute, d’un défi pour l’ISIE sur ce plan. Il sera difficile d’empêcher les candidats de s’exprimer sur les réseaux sociaux ce samedi, mais il faut, dans ce cas, établir un contrôle strict pour repérer les infractions. Mais le plus important, c’est la sanction. Les dépassements des municipales ont été jetés aux oubliettes et aucune liste n’a été sanctionnée. Pour la présidentielle, l’ISIe a promis de veiller au respect de la loi.
A suivre.

Lire aussi
commentaires
Loading...