Elhiwar Ettounsi sera-t-elle sanctionnée à cause de l’interview de Slim Riahi ?

La diffusion de l’interview de Slim Riahi sur Elhiwar Ettounsi dans la soirée du mercredi 4 septembre 2019 a suscité une grande controverse en raison de la situation judiciaire du candidat à l’élection présidentielle. La HAICA (Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle) devrait rendre public sa décision ce vendredi 6 septembre 2019. C’est ce qu’a indiqué son président, Nouri Lajmi, sur Mosaïque FM.
Le rapport est en cours d’élaboration selon lui. Néanmoins, il n’a pas souhaité fournir d’autres détails sur la question. D’après le président de la HAICA, l’instance suit tout ce qui est diffusé dans le cadre de la couverture médiatique de la campagne électorale. « Il y a eu des violations flagrantes de la loi électorale, du décret-loi 116 et de l’accord conclu entre la HAICA et l’ISIE (Instance Supérieure Indépendante pour les Élections). La loi sera appliquée afin de garantir l’égalité. Les médias jouent un rôle important dans le processus démocratique », a-t-il expliqué.
A titre de rappel, la HAICA a récemment sanctionné 3 chaînes de télévisions :

  • Nessma TV : 20 000 TND pour avoir fait la publicité politique pour Nabil Karoui, président d’Au Cœur de la Tunisie et patron de Nessma TV
  • Al Watanya : 10 000 pour avoir fait la publicité politique pour Abir Moussi, présidente du PDL (Parti Destourien Libre)
  • Carthage Plus : 10 000 TND pour avoir fait la publicité politique pour Mohsen Marzouk
Lire aussi
commentaires
Loading...