Dinar et devises : la reprise se poursuit

A l’échelle macroéconomique, certains indicateurs de l’économie nationale sont très encourageants. C’est le cas des avoirs en devises qui a frôlé, en 2017 et en 2018, des seuils catastrophiques, atteignant les 72 jours d’importation. Le 23 septembre 2019, les réserves en devises de la Tunisie ont atteint 102 jours d’importation, ce qui équivaut à 18,044 milliards de dinars.
Côté marché des changes, le dinar tunisien se porte de mieux en mieux. Pour 1 euro, on obtient désormais 3,14 dinars et pour 1 dollar, 2,8 dinars. Ces chiffres restent, bien entendu, très lourds, mais ils représentent une sacrée amélioration par rapport aux très mauvais résultats des 2 précédentes années, ou le dinar a frôler les 3,5 TND pour 1 euro.
Reste, désormais, à résoudre la délicate question du déficit commercial. D’après l’INS (Institut National des Statistiques), il a atteint 12,86 milliards de dinars durant les 8 premiers mois de 2019, ce qui représente une hausse par rapport à la même période en 2018.

Lire aussi
commentaires
Loading...