Coup d’envoi de la campagne électorale : les candidats seront-ils à la hauteur ?

La campagne électorale de l’élection présidentielle anticipée démarre officiellement ce lundi 2 septembre 2012. Les 26 candidats retenus par l’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) auront jusqu’au vendredi 13 septembre 2019 pour tenter de convaincre les électeurs. Le samedi 14 septembre 2019 marquera le jour du silence électoral et le dimanche 15 septembre 2019 sera le jour du scrutin.
Avant même le début de la campagne, la couleur a déjà été annoncée par plusieurs candidats qui n’ont pas hésité à adresser leurs piques à leurs concurrents. L’équipe du candidat Youssef Chahed, Tahya Tounes, a choisi de s’attaquer à Abdelkarim Zbidi, ministre démissionnaire de la Défense, qui est aussi candidat. Une guerre des « dossiers » a été déclarée avant même le début de la campagne. D’autres candidats ont choisi de faire part de leurs « projets » avant ce 2 septembre 2019, à l’instar de l’ancien président provisoire de la République, Moncef Marzouki. Celui-ci a assuré qu’il comptait mettre le projet de loi sur l’égalité « successorale à la poubelle ».
Les exemples sont nombreux et on est encore loin des débats d’un bon niveau. Les candidats n’ont pas encore compris qu’il faut convaincre par les programmes et non pas par le show, le buzz et les déclarations farfelues. Ça promets. Espérons, néanmoins, que le niveau sera revu à la hausse durant la campagne électorale.

Lire aussi
commentaires
Loading...