Contacts secrets entre Tahya Tounes et Qalb Tounes?

Alors que le secrétaire général du parti Tahya Tounes, Slim Azzabi assure que Qalb Tounes ne fait pas partie des formations avec lesquelles des négociations avaient eu lieu et qu’il n’y aura aucune alliance avec ce parti, le fameux Nicolas Beau, directeur de Mondafrique, affirme lui que des « négociations discrètes » seraient en cours visant à libérer Nabil Karoui.
En effet, Mondafrique affirme que deux ou trois proches de Youssef Chahed, Hichem Ben Ahmed, ministre des Transports, Riadh Mouakher, secrétaire général du gouvernement et Lazhar Akremi, un ancien ministre de l’Intérieur devenu proche conseiller du chef du gouvernement, auraient rencontré des amis de Nabil Karoui.
Et à la surprise générale, toujours selon le Sieur Nicolas Beau, « une alliance objective aurait été passée entre Chahed et Karoui, les frères ennemis qui n’arrêtent pas de se détester cordialement« .
Cela mène à dire que, si accord il y a, tout devient possible pour barrer la route à Kaïs Saïed! Cela fait également écho à tous ces appels à l’union de ceux qui se font appeler « modernistes » pour faire battre ce candidat atypique arrivé en tête au premier tour.

De quoi s’agit-il?
L’alliance objective entre les deux parties porterait, si l’on croyait les élucubrations de Nicolas Beau, sur un deal qui « permettrait à Nabil Karoui de quitter sa prison pour être placé en résidence surveillée et de faire en sorte qu’il soit élu au deuxième tour aux dépens de son adversaire« .
En échange et en cas de son élection, Karoui offrirait quelques places de choix dont celle de chef de gouvernement aux représentants du parti de Youssef Chahed.
On croit vraiment rêver.
Une chose est sûre, l’heure est à la recomposition des alliances et les enchères sont ouvertes.

Lire aussi
commentaires
Loading...