Chehoudi démissionne d’Ennahdha et appelle Ghannouchi à quitter la politique

Le dirigeant islamiste, Zoubaier Chehoudi, a publié ce mardi 17 septembre 2019 sa lettre de démission d’Ennahdha. Par le truchement de ladite lettre, Chehoudi a également appelé le chef du parti islamiste, Rached Ghannouchi à quitter la politique et à éloigner son gendre Rafik Abdessalem du parti.
« Je ne suis plus dirigeant au sein d’Ennahdha. Je me contente d’être adhérent. Je présente mes excuses à notre peuple d’avoir échoué à accomplir, au cours de ces dernières années, les objectifs de la révolution en matière de justice sociale et d’investissement. Je m’excuse aussi auprès de mes frères d’Ennahdha pour avoir critiqué publiquement le chef du mouvement, Rached Ghannouchi. A cette occasion, je l’appelle à quitter la politique, rester chez-lui et à éloigner son gendre Rafik Abdessalem et tous les dirigeants qui ont falsifié la volonté des grands électeurs et exclu les femmes, les jeunes et les dirigeants historiques qui ont une opinion différente de la leur« , a-t-il écrit.
Il a conclu par assurer qu’il n’a jamais profité de l’argent public, qu’il n’a jamais obtenu un pot-de-vin et qu’il a bel et bien déclaré ses biens auprès de l’INLUCC.

 

 

Lire aussi
commentaires
Loading...