Bochra Belhaj Hmida: « J’étais expéditive dans mon jugement à l’encontre de Kaïs Saïed »

Dans une déclaration accordée ce jeudi 19 juillet 2019 à Jawhara Fm, l’activiste et députée à l’Assemblée des Représentants du Peuple, Bochra Belhaj Hmida est revenue sur son intervention controversée sur France 24, à travers laquelle elle a taxé le candidat au second tour à la présidentielle, Kaïes Saïed d’appartenance au salafisme.
La présidente de la Colibe, a avoué qu’elle a formulé un jugement hâtif sur le candidat précité.
« J’étais expéditive dans mon jugement à l’encontre de Kaïs Saïed, certes, mais, cela ne justifie pas la campagne acharnée lancée ces derniers jours à mon encontre. Nous sommes actuellement en train de découvrir ce candidat, son discours et ses déclarations avant qu’il n’accède au pouvoir dans le but de formuler une idée claire sur lui et savoir si on pourra le soutenir », a-t-elle exprimé.
Par ailleurs, l’activiste a saisi l’occasion pour démentir l’information et les photos truquées qui circulent depuis quelques jours sur les réseaux sociaux selon lesquelles elle aurait quitté le pays suite aux propos qu’elle a tenus envers Saïed.

Lire aussi
commentaires
Loading...