Baffoun inquiet pour le second tour de la présidentielle

Dans une déclaration accordée vendredi 27 septembre 2019 à France 24, le président de l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE), Nabil Baffoun a exprimé son inquiétude quant au déroulement du second tour de la présidentielle anticipée, vu que son instance se trouve face à un vide juridique en ce qui concerne le cas Nabil Karoui.
Baffoun a souligné que tout ce que son instance a pu faire c’est demander à la justice d’autoriser le candidat Nabil Karoui à mener sa campagne électorale afin de faire valoir Le principe de l’égalité des chances entre les deux candidats à la présidentielle qui jusque là n’est pas respecté.
« l’ISE  n’envisage pas du tout de suspendre le second tour de la présidentielle au cas où Nabil Karoui n’est pas libéré. La situation est très compliquée mais notre conseil oeuvre toujours à trouver des solutions. Il est possible qu’il y ait des recours auprès du tribunal administratif contre les résultats et nous craignons la décision du tribunal administratif« , a-t-il exprimé.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...