Appareil secret d’Ennahdha : bientôt, de nouvelles révélations

L’affaire de l’assassinat des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi et celle de l’appareil sécuritaire secret d’Ennahdha, ont refait surface après de longues semaines d’absence. Kethir Boualeg, membre du comité de défense des martyrs, a déclaré que des hauts cadres sécuritaires ont été auditionnés au sujet de l’appareil secret, mais ce n’était pas le cas pour les dirigeants d’Ennahdha.
« Le comité de défense a utilisé tous les moyens possibles et a contacté toutes les autorités concernées [au sujet de l’appareil secret], mais le ministère public près le Tribunal de Première Instance de Tunis n’a pas émis de décision stipulant le transfert du dossier au juge d’instructions », a-t-il déclaré ce samedi 21 septembre 2019 lors d’une rencontre avec des activistes de la société civile.
Dans ce contexte, le comité de défense a décidé d’ouvrir sa propre enquête. Celle-ci lui a permis d’obtenir plusieurs détails utiles relatifs, notamment, à l’identité des personnes impliquées dans l’appareil secret. « Le comité de défense publiera de nouvelles révélations au sujet de l’appareil secret. Elles sont la preuve qu’il s’agit d’un système tentaculaire et de renseignements, dangereux et qui porte atteinte à la sécurité de l’État », a mis en garde le membre du comité de défense.

Lire aussi
commentaires
Loading...